SUSHEELA RAMAN (2014)

Susheela Raman_479093_visuel-hd 600
Sortie le 11 mars 2014

SUSHEELA RAMAN (2014)

French Only

Queen Between

World/Inde
World Village/harmonia mundi

ENTRE PSYCHÉ-ROCK ET TRANSE QAWWALI, SUSHEELA RAMAN NOUS ASPIRE DANS UN VORTEX DE SÉDUCTION UNIQUE

EN CONCERT A PARIS LE 29 JUIN 2015
AU THEATRE DE L’ATELIER

Voir tous les concerts

Dans son nouvel album Queen Between, Susheela Raman fait preuve d’un talent qui ne cesse de s’étendre et s’intensifier. Sa voix et ses chansons envoûtantes, chargées d’émotion, nous montrent le caractère qu’elle a su développer au cours de ses travaux avec des musiciens chevronnés indiens et pakistanais. Le son est à la fois méditatif et grandement physique, façonnés par l’intensité du désert auprès des communautés manganiyar du Rajasthan et dans les fournaises spirituelles des Qawwalî Soufi. Susheela transpose ces influences dans ses compositions et crée des merveilles à partir des différentes traditions de chansons du sous-continent : Qawwalî, Bâul et Tamoul.

Avec à la fois une émotion brute et l’intuition urbaine d’une Londinienne dégourdie, elle parvient à mettre l’accent sur les performances live, aspirant l’auditeur dans un vortex de séduction unique, fait de mysticisme hindou et soufi, d’afrobeat, de psychedelia, de blues, de folk, de post-rock, de musique contemporaine et bien plus. En somme, il est impossible de catégoriser la musique de Susheela Raman, mais elle n’en demeure pas moins enrichissante. Pour Queen Between, outre son producteur/ guitariste de long date Sam Mills, Susheela est accompagné de deux musiciens du Rajasthan.

Pour 3 chansons (Sharabi, Sajana, Taboo) la formation de base est agrémentée de la présence des plus grands musiciens Qawwal du Pakistan, les 8 Rizwan Muazzam, qui prêtent leurs voix et harmoniums aux chansons de Susheela. Le grand violoncelliste français Vincent Segal, un collègue de longue date et ami de Susheela, est également présent sur 3 chansons (Sharabi, Queen Between, Taboo).

‘Entre douce méditation et incantation ténébreuse, elle déploie ainsi un univers pop en transe très acoustique (…) porté par la frénésie de ses musiciens indiens, aux tablas, timbales nagara ou flûte narh.’
TELERAMA fff

‘… l’esprit de la musique va de la plus grande intensité rythmique aux chansons les plus lentes, douces, méditatives voire hypnotiques. Dans ce nouvel album, Susheela Raman montre son talent de chercheuse de l’impossible.’
FIP

‘Gorgé de spiritualité panthéiste, résolument néo-psychédélique et d’une intelligence sans faille, Queen Between est sans doute son disque le plus abouti à ce jour.’
LESINROCKS. COM

‘Comme le suggère Queen Between, le titre de son nouvel album, la chanteuse anglaise d’origine indienne Susheela Raman se pose en intermédiaire de deux cultures, le rock occidental et les musiques mystiques du sous-continent indien.’
MONDOMIX .COM

‘Une voix forte et toujours bien entourée : s’entendent ici musiciens anglais, pakistanais, qawwals et d’autres du Rajasthan; il y a aussi Vincent Ségal au violoncelle et quelques voix de renom dont les neveux du grand chanteur soufi Nusrat Fateh Ali Khan.’
FRANCE CULTURE

Crédits : Andrew Catlin

mondofip

Contacts:

Médias Miles Yzquierdo
myzquierdo@harmoniamundi.com / 01 53 80 38 01

Booking Fred Lomey
fred@melodyn.fr / 05 55 85 61 44

MDC Maggie Doherty
maggie.doherty@music-mdc.com / 01 42 01 95 36