MICAH P. HINSON

Sortie le 2 décembre 2022

MICAH P. HINSON

I Lie To You

Rock indé / Folk
Ponderosa / MDC / PIAS

MICAH P HINSON RESSUSCITE UNE DERNIERE FOIS LES FANTOMES DE SON PASSÉ

EN CONCERT À PARIS LE 14 MARS 2023
AU PETIT BAIN 

Voir tous les concerts

Né à Memphis mais élevé au Texas, Micah P Hinson n’a pas compris, au départ, son caractère unique. D’une part, il est d’origine Chickasaw, une tribu amérindienne connue pour être des guerriers particulièrement féroces. D’autre part, sa famille appartenait à l’Église du Christ, qui est, comme il l’explique, « l’une des sectes les plus récentes, les plus strictes et les plus bizarres du christianisme ».

Son premier album, Micah P. Hinson and the Gospel of Progress, sorti en 2004, lui a valu une reconnaissance immédiate et un important public européen. Ses neuf albums suivants ont connu le même succès, l’établissant comme l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus innovants et intéressants de la scène alt-folk internationale. Pourtant, au début de 2020, il a failli mettre un terme à sa carrière musicale.

« J’ai réalisé que je ne faisais qu’écrire sur mes relations et situations antérieures, et que cela signifiait que je n’avais nulle part où aller », dit Hinson. « Comment pouvez-vous progresser en tant qu’être humain vers l’avenir si tout ce que vous faites est d’écrire sur toute la merde qui vous enchaîne au passé ? ». 

Il s’est juré, à partir de ce moment-là, de n’écrire que sur des choses qui lui arrivent dans le présent – mais d’abord, il allait tourner la page en retravaillant et en enregistrant toutes les vieilles chansons qu’il avait gardées des vingt-cinq années précédentes. Cette approche l’a complètement revitalisé et l’a incité à créer I Lie to You, son onzième album studio, où il offre à l’auditeur un dernier regard sur l’histoire remarquable de sa vie jusqu’à présent.

I Lie To You a été enregistré avec le producteur italien Alessandro ‘Asso’ Stefana, qui a travaillé avec PJ Harvey et Mike Patton. Il a orienté les chansons vers un style dépouillé qui met magnifiquement en valeur les paroles intensément honnêtes et évocatrices de Hinson. Il n’y a qu’un seul titre de l’album, Ignore the Days, que Hinson a écrit depuis qu’il a eu 40 ans l’année dernière. En ce sens, la chanson sert en quelque sorte de pont entre son passé et la nouvelle vie tournée vers l’avenir qu’il vient de commencer.

« Rescapé d’une vie tourmentée, le Texan solitaire et anachronique chante l’amour et la mort avec une étrange ferveur, déchirante»
TELERAMA – TTTT

“Les mélodies prenantes, mélancoliques à souhait, expriment la nostalgie d’un rêve américain inaccessible. »
LES ECHOS WEEK-END

« Un des sommets de sa discographie.»
MAGIC

« On ne peut que tomber sous le charme »
ROLLING STONE HEBDO

« L’interprétation, suspendue à un fil ténu au-dessus de l’abîme, nous fait sentir diablement vivant.e. »
CAUSETTE

“Chansons confessions country-folk, pleines de regrets et de nostalgie, serties de cordes célestes mais toujours au bord du gouffre.”
TROIS COULEURS

« Beau à en pleurer »
CLOSER

« Micah P. Hinson maîtrise son art à bon escient tout au long de ces ballades indie folk/alt-country épurées et finement arrangées »
LES OREILLES CURIEUSES 

« le genre d’album bien authentique, touchant et chaleureux »
BENZINE MAG

© Natalia Andreoli

Contacts:

PROMO : LA MISSION
camille@la-mission.com
+33 [0] 1 83 62 20 83

BOOKING GIUSEPPE PONTI
giuseppe@ponderosa.it
+39 02 48194128

MDC : MAGGIE DOHERTY
maggie.doherty@music-mdc.com
+331 42 01 95 36